Orientation

Trouver sa juste place dans la société, s’épanouir et garder la santé et la motivation dans un travail sont des enjeux majeurs pour le développement personnel et pour la construction d’une société qui fonctionne.

Cette donnée est possible uniquement si l’individu se connaît bien et sait répondre à ses propres besoins et aspirations.

Avoir des rêves aide souvent à aller là où l’on se sent vibrer, mais encore faut-il savoir si on ne se berce pas d’illusion, si nous n’allons pas être en grande difficulté, voir même dans une impasse, à cause d’une méconnaissance de sa nature, de ses valeurs et de ses besoins.

Ne pas savoir quelle orientation choisir pour son avenir est aussi un indicateur de méconnaissance de soi qui peut être très anxiogène amenant à se sentir perdu. La conséquence est de se laisser guider par les influences extérieures, comme les amis ou la famille, qui peuvent conseiller ou projetter leur propre rêve et conception de la vie. Même si leur intention est bonne, cette manière d’aider à choisir n’est pas aidante sur le long terme et la seule façon de l’aider et de lui apprendre à bien se connaître.

Ce qui amène à savoir reconnaître les 3 paramètres essentiels que sont ses motivations intérieures, ses potentiels et talents  innés, et ses besoins fondamentaux.

Et devinez quoi… je peux vous accompagner à découvrir et à réveiller ces informations qui dorment en vous pour qu’elles deviennent les boussoles qui vous aident à décider.

Une expérience exploratoire pour aligner vos choix à qui vous êtes

Je vous propose de vous guider dans une investigation et une analyse bienveillante, innovante et créative de votre personnalité et de vos fonctionnements pour apprendre à mieux vous connaître et à vous mettre sur VOTRE chemin.

L’objectif est de vous reconnecter à plus de sens, de joie, d’épanouissement et de santé.

    Le bilan d’orientation cohérent, c’est quoi ?

    Cet accompagnement vient en amont d’une prise de décision importante pour votre avenir professionnel (reconversion professionnelle). Il est une parenthèse pour vous ressourcer, vous recentrer et vous rebrancher sur la source de votre être afin qu’elle vous guide vers un avenir plus cohérent et plus juste dans tous ses aspects (vie professionnelle / vie personnelle / santé).

    Cet accompagnement s’appuie sur un processus en deux temps :

    une exploration de votre personnalité et un accompagnement sur-mesure

    L’exploration s’appuie sur une pédagogie bienveillante et intuitive, basée sur les Neurosciences cognitives, affectives et sociales, qui vous amène à développer plus de conscience de :

    • vos motivations intérieures naturelles,
    • de vos besoins fondamentaux,
    • de vos valeurs innées,
    • de vos talents et aptitudes innés.

    Cette mise en lumière de vos capacités et moteurs seront les bases sur lesquelles nous nous appuierons pour vous aider à décider d’une orientation alignée et juste.

    Attention ce bilan n’est pas magique ! C’est en se confrontant à la réalité que la personne va pouvoir discerner les enjeux et risques du métier choisi (parcours d’étude, débouchés, critères d’entrée en formation, investissement financier et de temps, âge) et choisir en conscience. Un engagement personnel et un travail autonome dans cette enquête va être nécessaire par la personne, le professionel fait office de soutien et de guide.

    Pour résoudre sur le long terme les mécanismes inconscients qui vous freinent dans votre pleine épanouissement et la réussite de vos projets, nous identifierons vos freins, vos blessures émotionnelles passées, vos schémas comportementaux répétitifs destructeurs. Ma casquette de thérapeute vous permettra de vivre en douceur et à votre rythme cette phase du processus d’orientation.

    Vous pourrez ainsi mieux comprendre l’origine des difficultés que vous traversez et notamment savoir si vous êtes une personnes “atypiques”. Hypersensible, empathe, haut potentiel intellectuel, dys en tout genre, tous ces atypismes neurocognitifs et émotionnels pourront être reconnus et valorisés. Cela pour mieux vivre votre différence et adopter les compétences utiles à votre intégration dans la société.

    Le bilan d’orientation pour qui ?

    Pour les jeunes à partir de 13 ans qui se questionnent sur leur orientation professionnelle future et donc leur orientation scolaire.

    Pour les adultes en questionnement professionnel qui ont envie ou besoin de changer, qui s’engage dans une reconversion professionnelle.

    Il s’adresse également aux personnes en souffrance au travail :

    • burn-out, épuisement, ennui, lassitude,
    • dépression liée au travail,
    • souffrance liée aux conditions de travail ou au mode de management : harcèlement, manipulation, agression…

    Enfin, comme tout changement, la retraite est parfois un changement difficile (forme de deuil) qu’il peut être nécessaire d’accompagner. Le bilan d’orientation vous aide à redéfinir les centres d’intérêts qui vous animent en préparant sereinement votre fin de carrière et l’après.

    Pourquoi faire un bilan d’orientation ?

    Faire un bilan sur soi permet de connaître ses leviers d’action et ses perspectives d’avenir.

    Mieux se connaître c’est s’éveiller à qui on est véritablement, afin de choisir le secteur d’activité et le métier la plus en adéquation avec son profil et ses aspirations profondes.

    Identifier ses motivations intrinsèques : qu’est ce que je fais facilement, sans effort, avec JOIE et PASSION : connaître son FLOW.

    C’est aussi comprendre ses freins répétitifs et ses mécanismes d’altération de la personnalité et de la santé, ainsi que prévenir les risques psychosociaux et de santé physique au travail.

    Connaître ses indicateurs d’atypisme pour mieux vivre sa différence : hypersensibilité ou HPE, empathie, autisme…

    Enfin pour les plus jeunes, c’est accompagner et éviter les erreurs d’orientation.

    L’orientation pour les jeunes

    Adaptation à la nouvelle réforme de l’Education Nationale

    Avec les nouvelles réformes de l’éducation nationale, les jeunes sont amenés à s’interroger sur leur avenir professionnel de plus en plus tôt dans leur parcours scolaire.

    L’adolescence est une période charnière où l’individu construit son identité et où la maturité émotionnelle n’est pas encore atteinte ce qui peut rendre l’exercice difficile quand le jeune n’a aucune idée de ce qu’il aimerait faire plus tard ou a des doutes.

    En tant que parents, nous pouvons nous sentir démunis face à leur attitude : manque de motivation ou d’énergie ou au contraire grand état de stress, questionnements, insomnie, anxiété, voir crises d’angoisse.

    Ces symptômes sont des indicateurs significatifs qu’il est bien d’écouter et d’accompagner au plus tôt dans la vie du jeune, pour ne pas avoir à le payer cher plus tard.

    Où chercher des repères pour s’orienter ?

    Cette prise de décision de l’orientation peut être une véritable épreuve qui peut parfois mener à se perdre ou à se tromper. Les dispositifs d’aide à l’orientation sont très hétérogènes selon les académies et beaucoup de jeunes se sentent encore perdus dans leur orientation. Cette prise de décision devient alors un grand facteur de stress.

    Je me souviens comment cette quête était anxiogène pour moi, quand après une erreur de parcours de 2 ans dans des études d’Arts Appliqués qui m’a amené à un état anxieux et dépressif, j’ai du retourner dans les centres d’orientation.

    Quelle angoisse ! je ne m’autorisais plus le droit à l’erreur. Cette pression à moi-même était difficilement soutenable et j’ai fais de mon mieux pour tenter de rebondir. Le temps m’était compté, perdre à nouveau une année aurait été une véritable catastrophe !

    Je me souviens que, démunie face à ce choix impossible, j’avais fini par me référer à mes bulletins de note. « Là où tu as les meilleures notes, c’est là où tu réussiras ! » 

    Cette influence très superficielle m’a amené à prendre à nouveau une orientation où je me suis écartée de mes véritables moteur de motivation, sans le savoir.

    Le stress à la prise de décision est toujours une méconnaissance de soi et peut être agravé par de nombreux paramètres : évènements blessants voir traumatiques à l’école (humiliation, harcèlement, moquerie…), manque de confiance en soi, manque d’estime, peur du regard des autres ou du rejet de sa famille.
    Cet accompagnement permet de reconnaître l’origine des difficultés pour les transformer en moteur d’action et de valoriser dans le profil du jeune tout le potentiel inné qui existe en lui.

    Comment se passe le Bilan d’orientation ?

    La totalité du parcours peut se réaliser à distance via Zoom ou en cabinet.

    Un premier RDV de 2h pour faire le point sur votre situation, vos attentes et objectifs.

    S’en suivra plusieurs entretiens individualisés dans l’objectif de :

    1. L’identification des motivations intrinsèques et les actions adaptatives pour bien vivre ses choix
    2. L’identification de ses talents et de ses forces de caractères
    3. L’identification des blessures émotionnelles de l’enfance qui freinent et guident inconsciemment les comportements et les choix

    Ils consistent en un accompagnement individualisé permettant de rapprocher votre profil naturel et les différents secteurs d’activités épanouissants, mis en évidence par le test, afin de définir ensemble le plan d’action pour réussir le projet d’orientation.

    Définir les Besoins en développement personnel : quel problème ? comment les accompagner ? avec qui ? et quelle méthode ?

    Mettre en action le projet professionnel : recherche de l’école ou de la formation, recherche du statut et de l’environnement souhaité en concordance avec le profil.

    Aide au Développement des compétences de savoir-être, indispensables à la réussite du projet professionnel, et au maintien de la motivation et de la santé.

    Vous recevrez au terme de l’entretien les documents de synthèse du bilan.

    Prenons un exemple: 

    Lorsque l’on travaille en équipe, ou en collaboration avec d’autres personnes, les compétences collaboratives sont essentielles. Elles vont inclure le sens de l’écoute, la prise en compte des émotions de l’autre (empathie), la gestion de nos propre émotions, ainsi que la capacité à communiquer de manière bienveillante. C’est ce que nous appelons le savoir-être (soft skill en anglais).

    Ce Bilan est finançable par le CPF

    pour en savoir plus….